16/01/2010

poesie

galerie-membre,ombre,solitude

 Je n'ecrirais plus de poeme

mon coeur est en bohème

il a des envies hasardeuses

des errances  dangeureuses

et s'envole vers d autres chimèreS:

en  reve ,ou  réalité,il espere,

trouver le chemin qui le mene

vers la lumiere de tes yeux clairs 

penelope  

18:32 Écrit par PENELOPE dans mes ecrits | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : solitude, reve, realite |  Facebook |

Commentaires

voici le texte, on ne le vois qu'en le sélectionnant sinon il est invisible Je n'ecrirais plus de poeme

mon coeur est en bohème

il a des envies hasardeuses

des errances dangeureuses

et s'envole vers d autres chimèreS:

en reve ,ou réalité,il espere,

trouver le chemin qui le mene

vers la lumiere de tes yeux clairs

penelope


Écrit par : gregomatic | 16/01/2010

Répondre à ce commentaire

Ecris moi ... Un poème
Pour que tu le sèmes
Dans mon coeur perte d'haleine
De savoir ta peine
Rien que pour moi des mots doux
Et même un rien trop fous
Au goût d'un rendez-vous
A Paris au mois d'août...

Doux bisous
Jean-Pierre

Écrit par : L'Esthète | 17/01/2010

Répondre à ce commentaire

Bonsoir ma jolie Pénélope
et cependant celui là de pême est superbe !!!
Toutes mes excuses pour hier ,je traine un gros rhume avec des migraines épouvantables et je n'ai u passer
Bonne nuit ma toute belle
Gros bisous MEL

Écrit par : mel-and-tof | 17/01/2010

Répondre à ce commentaire

Bonjour ma Péné suis très heureuse de te retrouver j'espère que tout va bien pour toi
bisous
Marie

Écrit par : Marie | 18/01/2010

Répondre à ce commentaire

Bonsoir ma toute belle Pénélope
Quel joli texte s'alliant avec cette superbe image suis sort de l'irréel
Bonne soirée
Gros bisous MEL

Écrit par : mel-and-tof | 18/01/2010

Répondre à ce commentaire

Bonjour ma toute belle P&n&lope
Je viens te souhaiter une bonne journée en espérant que tu ailles bien
Je te fais des gros bisous MEL

Écrit par : mel-and-tof | 20/01/2010

Répondre à ce commentaire

Très jolie photo, comme j'aime...

Écrit par : le Pierrot | 30/08/2010

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.